Accueil

Homo Sapiens, cette appellation pour caractériser l’humain ne m’a jamais paru appropriée. La réalité observée est bien loin de la sagesse, la raison, l’intelligence suggérées par cet adjectif. Que dire du double qualificatif sapiens-sapiens qui devrait nous distinguer des premiers homo sapiens. Je lui préfère l’expression utilisée par Edgar Morin dans son livre « Changeons de Voie » : Homo Complexus


Le livre « Partir à l’aventure de la complexité »

Edgar MORIN, le penseur de la complexité apprécie ainsi cet ouvrage « vous êtes parti pour une belle aventure et vous l’avez accomplie, en vous aidant de mon œuvre avec l’originalité propre de votre pensée. Je souhaite que ce livre soit utile à nos concitoyens qui ressentent plus ou moins clairement les carences du monde de connaissance et de pensée dans lequel ils ont été éduqués. »

Message de Monsieur Edgar Morin du 8 décembre 2023

« Je ne comprends pas … » est une exclamation souvent prononcée face à la complexité. Elle peut être vécue comme purement négative ou être le point de départ d’un cheminement vers la compréhension certes relative mais forgée par une pensée autonome intégrant des connaissances mais aussi des doutes voire des contradictions.

Le livre propose des principes organisateurs qui suggèrent au lecteur de partir à l’aventure de la pensée autonome. Il l’invite à cheminer dans la biosphère avec nos aïeuls et cousins, à découvrir la complexité de la société et de l’humain actuel et à oser un monde plus désirable pour demain.

cliquez sur l’image pour découvrir le livre

Le livre est publié aux éditions L’Harmattan.


Le livre « Vivre est dangereux … mais c’est tellement beau »

Homo Complexus a su mobiliser sa faculté de penser et de créer, elle lui a permis de s’affranchir des dures réalités de son milieu et d’organiser la cohabitation avec ses semblables. Mais un regard lucide sur notre civilisation ne peut que nous interpeller.

Si l’inquiétant écocide et les violences sociétales révèlent qu’il y a urgence à agir, l’humain doit d’abord lever l’hypothèque de la peur afin de redonner à son esprit sa liberté de penser. Comment faire face aux discours et aux informations qui l’alertent sans cesse de nouveaux dangers ?

cliquez sur l’image pour découvrir le livre

Le livre est publié aux éditions le Lys Bleu.


Pourquoi HOMO COMPLEXUS ?

L’humain est au carrefour de trois univers (la biosphère, la noosphère et la société) il n’est plus seulement Homo Sapiens mais aussi homo demens, également « œconomicus » et « ludens », « faber » et « mythologicus » …
Comment Homo Sapiens est-il devenu un animal qui ne se veut plus être animal, voir la vidéo

Pour contrer la complexité, l’espèce humaine a souvent pris le parti de l’illusion et de la simplification appauvrissante. La Vie est née dans la complexité de la « soupe primitive » au fond des océans il y a près de 3,8 milliards d’années. La complexité a toujours accompagné son évolution et est encore présente. Pour comprendre l’Humain et vivre en société, il faut oser affronter la complexité, nier la complexité c’est tourner le dos à la vie.

Dans l’homme, l’éthique de la connaissance sait voir l’animal, non pas absurde mais étrange, précieux par son étrangeté même, l’être qui, appartenant simultanément à deux règnes : la biosphère et le royaume des idées, est à la fois torturé et enrichi par ce dualisme déchirant qui s’exprime dans l’art et la poésie comme dans l’amour humain.

Jacques Monod dans le Hasard et la nécessité

Auteur : @ Guy MICHEL

Page Facebook Homo Complexus