Gagner, perdre

“L’histoire de l’évolution du vivant, nous montre à quel point on gagne quand on perd.” Michel Serres

« Convaincre et non vaincre, le meilleur est toujours la réconciliation » Martin Luther King

“Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends” Nelson Mandela


Qui perd, gagne : cette expression se dit lorsqu’un désavantage apparent procure un avantage réel.

Dans l’histoire de l’évolution des espèces, il est possible de repérer des situations de ce type. A chaque étape de notre évolution nous avons perdu quelque chose : l’homo erectus a perdu la fonction de portage et de motricité de ses membres antérieurs, il a perdu en stabilité (cf un chamois dans une moraine) en rapidité (cf le cheval). Mais il a aussi gagné, car ses membres supérieurs ont évolué avec l’adjonction de la main (le plus bel outil), sa gueule va s’aplatir car elle n’a plus à saisir la nourriture et va ainsi favoriser l’apparition du langage humain. 

Chaque fois qu’on perd, démarre une nouvelle opportunité de gagner.

Lien : Aventure